Un quartier résidentiel de la ville antique de Meaux en Seine-et-Marne

En 2018, lors d’une opération archéologique préventive à Meaux, en Seine-et-Marne, Christel Delozanne et son équipe ont pu explorer les vestiges d’un quartier d’habitations de la ville antique de I(a)ntinum organisé autour d’un carrefour inédit de rues.

Delozanne (Ch.) dir., Delattre (V.), Auxiette (G.), Boislève (J.)… [et al.]. – Meaux (Seine-et-Marne), 1 au 9 rue Saint-Fiacre : rapport de fouille. Pantin : Inrap CIF, 2022. 3 vol. (494, 428, 305 p.) : 345 fig

https://dolia.inrap.fr/flora/ark:/64298/0169597

Lien Zotero

L’emprise de la fouille, d’une surface totale de 3 179 m2, est implantée dans la partie septentrionale du méandre qui enserre la ville du Haut-Empire de (I(a)ntinum), plus exactement au centre de la plaine Saint-Faron.
Durant les trois dernières décennies, de nombreuses opérations archéologiques ont été réalisées à proximité de la parcelle concernée par cette fouille :

  • ainsi, à moins de 100 m à l’ouest, les vestiges de la partie méridionale d’un vaste théâtre antique du Haut-Empire ont été mis au jour (MAGNAN, DELATTRE 2005) ;
  • au nord, une autre fouille a mis en évidence la présence d’un habitat de La Tène D2b se structurant durant la période augustéenne (COUTURIER 2010).


La fouille qui nous concerne a, quant à elle, permis de dévoiler l’existence dès la période augustéenne (- 27 av. J.-C. à 14 ap. J.-C.), d’un habitat léger sur poteaux et sablières basses, ainsi qu’une série de fosses d’extraction et de rejets. Mais elle a surtout confirmé le tracé d’un cardo (n°5) sondé lors du diagnostic en 2017 et donné l’occasion de découvrir une nouvelle rue perpendiculaire : le decumanus n°6 qui traverse l’emprise d’ouest en est. C’est donc un second carrefour de rues antiques qui est mis au jour à Meaux attestant de l’existence d’un véritable réseau viaire à la période tibérienne.

L’urbanisme se développe tout au long du Ier siècle avec la mise en place d’un quartier autour de ce carrefour de rues. Entre le milieu du Ier siècle et le début du IIe. siècle, de véritables unités urbaines de type domus et insula voient le jour. Elles sont associées à des espaces divers tels des cuisines privées ou caupona au nord ou de travail du métal au sud.

Plan général d’une unité d’habitation localisée au nord ouest de l’intersection des rues 5 et 6. © Inrap, C. Delozanne, N. Gomes

Au cours du IIIe siècle, l’occupation du quartier n’est perceptible que par l’abondance du mobilier céramique issu principalement des caves. Découvert quasi exclusivement en position de rejet, ce mobilier atteste d’un abandon du quartier entre la fin du IIIe siècle et le tout début du IVe siècle.

De nombreux enduits peints ont été retrouvés dans la plupart des bâtiments découverts sur le site. Certains d’entre eux, effondrés en place, ont pu faire l’objet d’une étude toïchographologique (BOISLEVE, 2022).

Amas d’enduits peints 2251. © Inrap, C. Delozanne

La grande majorité de leurs décors permettent de les dater de la seconde moitié du Ier siècle. Les compositions à panneaux et inter-panneaux rouges et noirs intégrant le motif du candélabre correspondent à une majeure partie des peintures entrevues.
La présence de traces d’accrochage au revers des enduits témoigne du développement prédominant de l’architecture en terre.

Section de candélabre en inter-panneau. © Inrap, J. Boislève
Strie d’accrochage peignées au revers de l’enduit. © Inrap, J. Boislève

La fouille a également livré du mobilier céramique de la période romaine qui constitue un ensemble de référence particulièrement important à l’échelle de l’agglomération de Meaux-Iantinum, à celle de la cité, à celle du nord de la Lyonnaise et bien au-delà (SEGUIER, 2022).

(MAGNAN, DELATTRE 2005) : MAGNAN (Danielle), DELATTRE (Valérie). Les édifices de spectacle de Meaux antique. Meaux : Association Meldoise d’Archéologie. Saint-Denis : SRA Île-de-France, 2005, 10 p.

(COUTURIER 2010) : COUTURIER (David) et POYETON (Agnès) dir. 2010. Meaux (Seine-et-Marne), 25 rue Saint-Fiacre, 124 rue de Châage : rapport de fouille. Pantin : Inrap CIF, 2010. 2 vol. (453, 473 p.) : 224 fig., ill. en noir et en coul., couv. ill. en coul. ; 30 cm

(BOISLEVE 2022) : BOISLEVE (Julien). Étude toichographologique d’un décor provenant de Meaux, 1-9 rue Saint-Fiacre. In : Delozanne (Ch.) dir., Delattre (V.), Auxiette (G.), Boislève (J.)… {et al.]. – Meaux (Seine-et-Marne), 1 au 9 rue Saint-Fiacre : rapport de fouille. Pantin : Inrap CIF, 2022, p. 45-132.

(SEGUIER 2022) : SEGUIER (Jean-Marc). Céramique de la période romaine. In : Delozanne (Ch.) dir., Delattre (V.), Auxiette (G.), Boislève (J.)… {et al.]. – Meaux (Seine-et-Marne), 1 au 9 rue Saint-Fiacre : rapport de fouille. Pantin : Inrap CIF, 2022, vol. 2 (418 p.)


Christel Delozanne est responsable d’opérations à l’Inrap depuis 2007 et a déjà dirigé plus d’une vingtaine d’opérations d’archéologie préventive. Elle travaille dans la région Île-de-France et plus particulièrement sur le territoire de Meaux depuis 2004.




Citer ce billet
Emmanuelle Bryas (2023, 2 octobre). Un quartier résidentiel de la ville antique de Meaux en Seine-et-Marne. ArchéO'liens. Consulté le 30 mai 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/bckm

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search